Jour 2 de la COP21: L’Afrique et des chiffres

Aujourd’hui, un sommet dans le Sommet : douze chefs d’Etats de pays d’Afrique se sont rencontrés avec le président Hollande et Christiana Figueres, la secrétaire exécutive de la CCNUCC pour discuter des enjeux spécifiques à ce continent. L’Afrique ne David fines cop 21représente que 15% de la population mondiale, que 3% de son économie et n’émet que 4% des GES (gaz à effet de serre). Et pourtant c’est l’Afrique et sa population qui subissent parmi les plus importants impacts du réchauffement climatique. Les leaders parlent de déforestation et de désertification, de pluies torrentielles et d’inondations, de la multiplication des insectes ravageurs, de l’assèchement du lac Tchad, de la dégradation des littoraux, et bien sûr «  ce sont le plus vulnérables qui souffriront le plus ».

Comme je me suis fait refoulé de la salle de plénière pendant les débats pour raison de sécurité, je tente d’y pénétrer une nouvelle fois… CLIQUER POUR LIRE LA SUITE

[haut de page]