Jour 3 de la COP21: La technique et la baleine

Je devais aller, en début d’après-midi, à une grande rencontre des principales ONG présentes à la COP21, mais rendu sur les lieux, ce n’était pas ça. Changement de salle ? Changement d’heure ? Erreur du journaliste ? Toujours est-il que j’ai profité de ce contretemps pour visiter « La Galerie des solutions ».COP21 008

Cette Galerie se trouve en retrait dans le Parc des Expositions du Bourget… je vais bientôt comprendre pourquoi. Il faut franchir la sécurité, montrer patte blanche, prendre une petite navette, re-sécurité, pour pénétrer, enfin, dans l’antre magique de la technologie, de l’expertise, de l’innovation, du grandiose et du pimpant. C’est là qu’ont dressé vitrine les multinationales et les grands de ce monde : Honda, SPIE (leader européen des services dans les domaines de l’énergie et des communications), la Pekin Yuan TaiDa Société (Techonologie de l’ECOprotection), la « French Tech », US Commercial Service, The Business Council for Sustainable Energy, Dubai, l’Arabie Saoudite, Qatar, les Émirats arabes unis, divers ministères de France et du Maroc, sont là… Bon, vous voyez le genre. Je marche sur de beaux tapis soigneux, je grappille bouchées, hors d’œuvres ou fruits confits à tous les deux stands ; on y vante les bâtiments intelligents, les villes futuristes, le nucléaire, la récupération des gaz d’échappement, le solaire dernier cri, le captage du CO2 par les algues… Quelle différence avec la foire des ONG ! Je vais même voir aux toilettes, et je … CLIQUER POUR LIRE LA SUITE

[haut de page]