Jour 5 de la COP21: La passion de la jeunesse et la suite

Après la journée de l’Afrique mardi et celle de l’Agriculture mercredi, jeudi était la journée des jeunes à la COP21 et vendredi la journée de l’éducation.

Jeudi, les jeunes de la COP 21 avaient concocté toute une journée d’activités, un non-stop du matin au soir, qui avait commencé dès 9h30 par une démonstration de l’Association internationale des guides sur des actions et des programmes d’éducation offertes aux filles et aux jeunes femmes, afin de les équiper (empower) pour mieux s’impliquer dans la lutte aux changements climatiques.

Puis une série de demandes ont été faites en direct, par vidéo et par Skype à la Secrétaire-exécutive de la CCNUCC (Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques), Christina Figueres, de la part des enfants du monde : de l’Europe, de la région du Pacifique et des Caraïbes, du réseau Youth Climate Action. Enfin, pour terminer la matinée, un débat sur la protection et les droits des enfants, un des groupes des plus vulnérables au changement climatique et à des divers impacts.

cop21.notre-dame-les-chretiens-du-monde-au-chevet-de-la-planete._0Le clou de la journée de jeunes a eu lieu l’après-midi. Après des remarques d’introduction d’officiels comme Christina Figueres et de l’envoyé spécial du secrétaire-général (de l’ONU) pour la jeunesse le Jordanien Ahmad Alhendawi, qui parlent tous deux de l’avenir de la planète, de l’espoir à mettre dans la jeunesse, de la nécessité d’agir pour les générations à venir, nous avons droit à une présentation de la présidente de la 11e Conférence de la Jeunesse, la COY11, qui a eu lieu de 26 au 28 novembre au Parc des Expositions de Villepinte au nord de Paris. CLIQUER ICI POUR LIRE LA SUITE

[haut de page]