JOURNÉE DE RESSOURCEMENT


Au lieu de tenir l’habituelle journée de Formation du ROJEP, il a été décidé d’organiser une journée de ressourcement le 27 avril 2019. Cette journée avait pour but de réunir les membres et de se questionner sur le futur du ROJEP. 17 participants ont été enregistrés.

La matinée était destinée à faire connaitre et reconnaitre l’œuvre des membres du ROJEP à travers la présentation de leurs initiatives et défis. Pour débuter la journée, un temps d’intériorisation a eu lieu. David Miller a guidé le groupe selon la méthode utilisée par les Quakers.

Le silence était au rendez-vous et permettait aux participants de se disposer à une journée guidée par l’Esprit.

Animée par Nancy Labonté, l’activité du matin avait pour objectif de permettre aux membres d’incarner le ROJEP. Quatre parties ont été développées :

  1. Ce que ça signifie d’être un réseau comme le ROJEP?

Des discussions ont été entamées en lien avec la notion du réseau et la pertinence du ROJEP. Les participants considèrent que le ROJEP est un lieu de partage dans lequel les actions sont communes au niveau de ce que propose le COCO. C’est un lieu de circulation d’informations et d’engagement en commun qui pourrait susciter un agir ensemble.

  1. ROJEP, en découpant les trois dernières lettres de l’acronyme : la Justice, l’Écologie et la Paix, de quelle façon les participants y inscrivent leurs actions ?

La majorité des participants s’identifient avec le volet Justice du ROJEP au niveau des objectifs et actions de leur organisation. Une grande partie est de l’avis que l’interconnexion entre la Justice, l’Écologie et la Paix faite partie de ce qu’ils réalisent dans leur groupe. Au niveau de la Paix, elle est perçue comme un résultat, un état de liberté, d’absence de conflit, un endroit d’apaisement dans lequel l’accueil permet l’ouverture dans un autre horizon.

  1. Le ROJEP incarne-t-il ce qu’il est supposé être?

La réponse est unanime. Le ROJEP est pertinent. Le réseau est un lieu de partage, d’interpellation et d’humanité. Les résultats de l’action collective du ROJEP ne sont pas toujours visibles. Dans ce réseau l’action de l’Esprit circule beaucoup.

  1. Quelles sont les initiatives concrètes de votre groupe et quels sont vos défis?

Chaque participant présente les actions et les activités de son groupe en lien avec le ROJEP. Une panoplie de belles initiatives et de travail engagé pour la justice sociale est constatée dans les partages. Au niveau des défis, le financement pour faire avancer les actions et la mission de chaque groupe est identifié comme un enjeu majeur et une évidence partagée par tous les groupes. Un autre défi qui est soulevé, c’est le vieillissement des membres et donateurs. Plusieurs cherchent à joindre un public plus jeune.

En après-midi quelques jeunes de l’école les JEUNES MUSICIENS DU MONDE ont présenté quelques pièces musicales chantées et jouées. Cette animation avait pour but d’avoir un lien avec un groupe qui vise à favoriser le développement personnel d’enfants et d’adolescents issus de milieux à risque au moyen d’activités musicales offertes gratuitement. C’était un moment de célébration, de joie et de partage.

Dans le cadre de la journée, afin de poursuivre la réflexion amorcée en avant-midi, les participant(e)s ont été invités à partager autour de la question : « Quels sont nos lieux de rencontres? » .

Trois sous-questions ont guidées les échanges. :

  • Pouvons-nous identifier des prérequis pour que soit possible des nouvelles collaborations ?
  • Peut-on identifier les défis d’une plus grande diffusion de nos solidarités et projets ?
  • Est-ce qu’il y a des sujets ou thématiques que vous souhaiteriez qu’on aborde ?

En résumé

Afin de mieux collaborer il serait nécessaire de favoriser les moments de rencontre afin de mieux se connaître et être attentif à faire circuler d’avantage les informations présentant la mission et les projets portés par les membres. Il s’agit d’un élément qui caractérise nos actions est celui de la mission éclairée par l’Évangile au cœur du monde.

Parmi les outils qui pourraient aider à une plus grande visibilité du ROJEP, il a été proposer d’établir un calendrier interactif sur notre site web et de prévoir une bannière lors des marches citoyennes.

Plusieurs propositions ont été émises pour nos rencontres futures, dont les 5 à 7 :

  • Nos actions : comment se vivent-ils et se construisent-ils?
  • Profiter de la semaine/jour de la terre
  • Le développement durable
  • La laïcité
  • « Peuples invisibles », des échanges avec des personnes issues des premières nations

En terminant, plusieurs expriment des réserves à l’idée que le ROJEP consacre beaucoup d’énergie dans des prises de positions publiques. Aussi, pouvons-nous élargir notre réseau à la francophonie hors Québec et créer des liens avec le Forum Œcuménique Francophone?

[haut de page]