En solidarité avec les communautés éprouvées par l’attentat à la mosquée de Québec

En réaction à la fusillade tragique survenue dans une mosquée de Québec dimanche soir, des vigiles ont été organisées spontanément sur Facebook un peu partout au Québec et au Canada. Plusieurs organismes membres du ROJEP ont immédiatement manifesté leur solidarité et ont rendu hommage aux Québécois de confession musulmane morts dans cet attentat.

Antennes de paix, le Centre culturel chrétien de Montréal, le Centre de formation sociale Marie-Gérin-Lajoie, le Carrefour foi et spiritualité, avec quelques-uns de leurs partenaires se sont exprimés en produisant une courte vidéo pour signifier que ce triste évènement ne laisse personne indifférent. Des organismes joignent leur voix à l’hymne de solidarité qui s’élève de partout au pays pour souligner que nous sommes tous de la même famille humaine.

Le Centre justice et foi a publié un communiqué qui nous invite à sortir de la peur pour construire le Québec de demain. Cette peur latente a été attisée par plusieurs événements survenus ici et ailleurs depuis déjà une quinzaine d’années. Des personnes musulmanes ou non expriment aussi leur peur et leurs inquiétudes face à ces événements dont les véritables causes sont complexes et souvent délibérément cachées. Le communique du Centre justice et foi met en garde sur la répétition ad nauseam des termes « terrorisme » et « radicalisme », ce qui n’aide pas à saisir correctement la portée de ce que nous vivons. Il invite tout le monde à prendre conscience que l’avenir du Québec passera par notre capacité à reconstruire nos liens et notre histoire à partir d’un partage de la richesse, de la parole et du pouvoir qui inclura toutes les composantes de notre société – y compris ceux et celles qui choisissent le Québec dans un processus d’immigration.

La Conférence religieuse canadienne (CRC) a également tenu à exprimer sa profonde douleur et indignation suite au tragique attentat terroriste survenu au Centre culturel islamique de Québec : « Nous adressons toutes nos condoléances aux familles endeuillées par cet acte terroriste que nous condamnons fermement » a déclaré sœur Michelle Payette, MIC, présidente de la CRC. « Nous sommes tous créés par le même Dieu, sœurs et frères ici sur la terre. Dans ces moments de douleur, nous devons redoubler nos efforts en faveur du dialogue interreligieux dans lequel plusieurs communautés religieuses sont impliquées partout au Québec et au Canada » a-t-elle rappelé.

Toute cette noble expression de solidarité ne « changera » pas la mort des innocents, mais elle peut engager notre conscience personnelle et de groupe à être plus vigilant-es.

[haut de page]