Un répit accordé à Raïf Badawi, mais rien de gagné

Emprisonné depuis 2012 pour avoir critiqué l’autoritarisme religieux par l’entremise de son blogue : Free Saudi Liberals, Raïf Badawi a été condamné à une lourde peine de 10 ans de prison et 1000 coups de fouet pour avoir insulté l’Islam. À l’instar d’autres organismes, l’ACAT Canada dénonce les coups de fouet comme une violation sérieuse de la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants (CAT), convention ratifiée par l’Arabie Saoudite en 1997.

Vous pouvez agir : Appel à l’action

Pour en savoir plus (ou lire au complet), suivre le lien ci-dessous :

http://acatcanada.org/2015/11/05/raif-badawi-rien-de-gagne/

[haut de page]